Nouvellement en contact avec l’équipe a bord de Nizwa, la classe de CM2 de l’école des Anémones nous a envoyé des questions. Voici les réponses  :

1- Pourquoi ce projet?

L’aventure de Nizwa est née d’une passion pour un défi. Redonner une nouvelle vie à un vieux bateau et redécouvrir des anciennes méthodes de navigation. Se lancer dans un tel projet est très enrichissant, c’est-à-dire que l’on apprend tout le long de cette aventure.

2- Comment faites vous quand il n’y a plus de vent?

Lorsqu’il n’y a pas de vent, soit nous attendons à l’abri avec notre ancre (on appelle ça un « mouillage »), soit nous utilisons le moteur. Nous avons en effet dans le bateau un moteur qui nous aide à pallier le manque de vent et facilite l’entrée dans les ports. C’est un élément important pour la sécurité.

3- Avez vous eu des complications?

Nous n’avons pas eu à ce jour de grosses complications. Nous avons quand même eu des petits problèmes qu’il a fallu surmonter : nous avons par exemple du recoudre des voiles déchirées par la tempête, ou des petits bobos, mais rien de grave pour l’instant. La navigation à bord d’un bateau est pleine d’imprévus !

4- Quelqu’un a été malade pendant le voyage?

Pour l’instant personne n’a été vraiment malade a bord. Le mal qui nous guette est surtout le mal…de mer ! En effet quand le bateau bouge beaucoup, et dans tous les sens, à cause du vent et des vagues, nous pouvons avoir la nausée et nous sentir mal.

Mais le risque principal à bord d’un bateau est plutôt de se blesser ou de tomber à l’eau que d’attraper une maladie : en mer, il y a très peu de microbes, car très peu de gens vivent dessus !

5- Comment faites vous pour les provisions?

Pour les provisions, nous avons acheté beaucoup de choses en avance juste avant notre départ d’Ajman, aux Emirats Arabes Unis. Nous avons donc des réserves de toutes sortes de choses que l’on peut garder longtemps, telles que le riz, les pâtes, l’huile d’olive ou des boîtes de conserves.

Lorsque nous nous arrêtons à terre, nous faisons des courses de fruits et de légumes frais pour quelques jours, car après cela pourrit.

Mais il y a certaines choses dont nous devons nous passer, car nous ne pouvons pas en acheter, par exemple les yaourts, le beurre, le fromage ou le chocolat !

Par contre, nous avons du poisson à volonté grâce à notre canne à pêche et notre fusil harpon !

6- Pourquoi Nizwa? (le nom)

« Nizwa » est le nom d’une ville-oasis du sultanat d’Oman. Le premier propriétaire du boutre l’avait appelle ainsi : c’est donc son « nom de baptême ».

7- Où en êtes vous?

Nous avons parcouru plus de la moitie du trajet. Pour l’instant nous sommes en Mer Rouge, au large du Soudan.

Bientôt nous arriverons en Egypte, et nous passerons le canal de Suez, qui permet d’aller en Mer Méditerranée.

Merci à Micael Caeteno, Nicolas Dehan et toute la classe CM2 !

L’équipage de Nizwa

Comments


Add Comment