Nous sommes mouille en ce moment devant la grande ile du diable dans le Goubbet Kharab, au fond du golf de Tadjoura. C’est un endroit volcanique, paysages lunaires. Il y a pas mal de vent (env 25kt) et la visibilité assez réduite. Pour mouiller, nous avons du porter l’ancre a terre.

Le carénage a Moucha s’est finalement bien passe, tous le monde a bien bosse, ils en avait quand même marre de cette graisse de mouton mais bon je les avais préparés et finalement ce n’etait pas aussi pire qu’ils pensaient. L’échouement du bateau était assez tendu car la plage n’était pas adéquat. Le fond était trop plat, donc l’arriere du bateau touchait d’abord et il fallait que la marée baisse avant que l’étrave se pose enfin. Nous n’avions pas trop le choix car il y a beaucoup de corail et il est difficile de trouver des passes pour accéder en bateau aux plages. C’était un peu le stress.

Le corail est magnifique, pleins de poissons et de vie. Les patates de corail sont a fleur d’eau, il faut etre prudent mais nous les voyons assez bien.

Simon a péché hier au harpon une carange et nous avons ensuite pêche du bateau a la traine un Tazar de 10kg ! Le poisson frais s’est vraiment bon !

Cote programme, nous somme donc a Goubbet, demain je prévois d’aller a Reissale, c’est a 3 milles a l’Est de Tadjoura. C’est une toute petite crique ou il parait se situe la maison de Deniaux (mort l’an dernier ?). Nous quitterons le mouillage vers 11h afin de bénéficier du courant sortant pour sortir du Goubbet. Après demain nous devrions être à Obock et enfin passer Bab el Mandeb mercredi.

Comments


Add Comment