Nous avons quitte l’Erythrée il y a 36 heures. Notre dernière halte dans ce pays qui nous a conquit est l’île de Difnein.

La navigation se déroule sans problème ; hélas il nous faut avoir recours a la brise « Volvo » pour pallier la déficience d’Eole.

Au lever du jour, ce matin, nous arrivons en vue de Gazirat Iri, situe a 12 milles au nord de la frontière Soudan/Erithrée. Cette île, la plus sud du plus grand pays d’Afrique, le Soudan, abritait autrefois une citée fondée par la dynastie des Ptolémées, héritiers de la grande épopée d’Alexandre le Grand. Sous un soleil de feu, nous retrouvons les vestiges de cette ville qui su, grâce a un système complexe de cavernes souterraines destinées a récolter l’eau de condensation, s’adapter a l’une des régions les plus sèches du monde.

En fin d’après-midi, l’équipage de Nizwa, toujours en quête de plus d’aventures, lève l’ancre pour Khor Nawarat a 10 milles au nord. La navigation dans le corail demande une attention de tous les instants mais quel plaisir de voir le boutre se glisser en douceur entre les récifs multicolores dans une eau cristalline bleu émeraude.

Je vous embrasse, Jocelyn

Comments


Add Comment