Falaj (aflaj au pluriel) : système d’irrigation et organisation communautaire.

Ces aflaj furent apportés par les Perses qui restèrent 1200 ans en Oman et partirent à l’arrivée de l’Islam. 3 000 systèmes d’irrigation sont encore en activité dans le massif de l’Hajar. La construction la plus ancienne pourrait remonter aux environs de 500 après J.C., mais des preuves archéologiques récentes suggère que les systèmes d’irrigation existaient dans la région dès 2 500 av. J.-C. Ce système d’irrigation conduit l’eau des sources souterraines, par gravité, sur des kilomètres pour alimenter l’agriculture et les peuplements permanents. La gestion et le partage équitable et efficace de l’eau dans les villages et les villes sont toujours sous-tendus par des notions de dépendance mutuelle et de collectivité, et guidés par des observations astronomiques. De nombreuses tours de guet construites pour défendre les systèmes d’adduction d’eau sont intégrées au site. Elles reflètent la dépendance des communautés aux aflaj.

Menacé par la baisse du niveau des eaux souterraines, l’aflaj représente une forme d’occupation des sols exceptionnellement bien conservée.

Cet ancien système d’irrigation (Oman) figure parmi les 10 nouveaux sites de la Liste du patrimoine mondial (Juillet 2006)

Comments


Add Comment