Depuis les dernières nouvelles les travaux de carénage ont été complétés et Nizwa remis à l’eau.

Les clous et boulonnages de la quille ont été vérifiés et changés quand nécessaires, calafat refait entièrement, plan de dérive modifié, safran agrandi, étrave affiné, enfin anode et sonde de profondeur/vitesse ajoutés. La coque a ensuite été enduite de “cherbi”, un mélange constitue de craie et graisse animale (provenant des équarrissages). Cette cherbi protège la coque et le calfat des bernacles et autres tarets.

Des essais concluants

Depuis la mise à l’eau, Nizwa est parfaitement étanche. Les essais réalises furent concluants car la vitesse moteur a été augmentée en comparant avec une carène propre. Nizwa atteint maintenant les 8,5kt au moteur en conditions de mer calme.
La période de carénage a également été une opportunité pour enlever les planchers intérieurs et nettoyer la cale de toutes poussières et copeaux pouvant nuire aux pompes de cale. Le système d’assèchement a aussi été revu, avec l’ajout d’une pompe journalière ainsi que d’alarmes audibles et visuelles en timonerie. Une pompe thermique supplémentaire est prévue ainsi qu’une prise directe sur le pont.
Enfin le calfat du pont a également été refait afin de garantir son étanchéité. Les travaux sur le gréement commence juste avec la fabrication de nouvelles poulies en bois et la protection des cordages contre les UV et racordages avec du tissu cousu.

Les deux prochaines semaines…
Il est prévu au cours des deux prochaines semaines de remettre le gréement à poste, finir les travaux intérieurs relatifs aux quartiers d’habitations (modifications mineures), installer le radar et connecter différents équipements.

Un point sur la sécurité
Un point sur la sécurité a été réalisé avec François Fay, qui a séjourné trois jours à bord. Des devis sont en cours, le dessalinisateur a été commandé pour une importation aux Emirats.

Comments


Add Comment